Assaf Shoshan est né en 1973 à Jérusalem. Il vit et travaille entre Paris et Tel-Aviv.

Photographe et vidéaste, Assaf Shoshan interroge un monde où les frontières apparaissent et disparaissent sans fin, un monde où le temps est ressenti différemment. Ses portraits et ses paysages révèlent une atmosphère énigmatique, nimbée de mystère et d’irréel. Entre réalité et fiction, l’œuvre d’Assaf Shoshan est empreinte d’une portée poétique, contemplative mais également fortement politique. Elle s’ouvre sur une dimension humaine fondamentale : la quête d’identité, le sentiment de l’exil et de l’appartenance.

Il a été pensionnaire à l’Académie de France à Rome – Villa Médicis entre 2013 et 2014.

Son travail a notamment été exposé à la Villa Médicis (2014), à la Collection Lambert en Avignon (2014), à Paris Photo (2016) dans l’exposition « The Pencil of culture » du Centre Pompidou, ou plus récemment au Kanal-Centre Pompidou à Bruxelles (2018).

Ses œuvres ont intégré plusieurs collections privées et publiques en Europe comme le Centre Pompidou (Paris), le FNAC – Fonds National d’Art Contemporain (France), le Musée Français de la Photographie (Bièvres) et Israel Museum (Jérusalem).

Il a publié Motsa (Édition Le Pavé Dans La Mare, 2006) et Territoires de l’Attente (Diaphane Éditions, 2013).

Télécharger CV.